Vous êtes ici : Sommaire > Les profs mettent en ligne > Français > Le portrait de Dorian Gray (Oscar Wilde)
Par : M.GALLET
Publié : 28 septembre 2012
Format PDF Enregistrer au format PDF

Avis d’une lectrice

Le portrait de Dorian Gray (Oscar Wilde)

A l’époque de sa publication, le roman suscita des réactions mitigées, certains personnages étant considérés comme immoraux. Notons que dans sa préface, Wilde écrit : "L’appellation de livre moral ou immoral ne répond à rien. Un livre est bien écrit ou mal écrit. Et c’est tout".

Pour ma part, ce récit m’a littéralement fascinée. L’histoire est imprégnée de mystères, de secrets. Le plus évident : celui de Dorian, qui cherche à cacher son portrait, reflétant son âme vile, mais aussi celui de Basil, qui ne veut pas exposer son oeuvre, de peur que son tableau ne dévoile aux yeux de tous l’admiration excessive qu’il voue à son ami. Le récit évoque aussi l’homosexualité de Dorian.

Le roman comporte beaucoup d’éléments binaires : le sentiment de haine et d’admiration que Dorian Gray éprouve pour son portrait, la sexualité du personnage et bien sûr l’atmosphère qui oscille entre le bien et le mal, tout au long du roman.

Les personnages sont intéressants et touchants. L’évolution de Dorian pourrait nous paraître antipathique. Au contraire, il nous fascine et le charme qu’il déploie dans le livre opère le même effet sur nous. Quant aux discours de Lord Henry, même si nous ne partageons pas ses opinions, nous ne pouvons pas nous empêcher d’y songer, une fois le livre refermé.

Laurie Jourdainne

Portfolio automatique :